Visiter La Nouvelle-Orléans en 3 jours

Visiter La Nouvelle-Orléans et ses alentours en 3 jours/2 nuits, un programme intense mais riche !


La Nouvelle-Orléans se situe dans l'État de Louisiane au sud des Etats-Unis. Cette ville connue de tous pour son jazz, mais aussi ses tragiques ouragans. On se souvient tous de Katrina. La Nouvelle-Orléans est une ville vivante où tous les soirs, on se retrouve pour faire la fête. Beaucoup d'histoires entourent cette ville mythique, entre vaudouisme, colonisation française et espagnole. C'est une ville où vit la musique et la culture largement influencée par la communauté afro-américaine et créole.


Lors de mon séjour de deux mois en solo aux Etats-Unis, j'ai eu la chance de visiter La Nouvelle-Orléans pendant quelques jours et de m'imprégner de l'ambiance si particulière de la ville. J'y étais fin mai 2019 et dieu qu'il faisait chaud, très chaud (plus de 40°). Je profite de la climatisation de mon auberge de jeunesse en journée et je sors en fin de journée pour me rafraîchir ! Quelques jours avant de venir à La Nouvelle-Orléans, quand j'étais à Chicago, j'ai visionné le Disney "La Princesse et la Grenouille". Ce film est centré sur la culture de NOLA (diminutif de Nouvelles-Orleans/LouisianA), le diminutif officiel de la Nouvelle-Orléans. Visionner ce film était un excellent moyen de me plonger en avance au cœur de ce qu'allait m'offrir NOLA.


Jour 1 et 2 : Visiter le cœur de La Nouvelle-Orléans


Jour 1

Le cœur de la Nouvelle-Orléans est symbolisé par le french quarter (quartier français) appelé aussi le Vieux carré français. Après avoir pris le street-car (vieux tramway), je me retrouve à longer une grande rue qui m'emmène tout droit au Jackson Square. L'avantage de La Nouvelle-Orléans, c'est qu’une fois que vous êtes rendu dans le centre touristique, vous pouvez tout faire à pied.

Le Jackson square est très animé, on retrouve beaucoup d'artistes de rues comme des peintres, des liseuses de bonnes aventures (j'y reviendrai plus tard) ainsi que des joueurs de jazz qui se retrouvent pour jouer devant la cathédrale Saint Louis.

La cathédrale Saint Louis et la place Jackson

Puis, je me promène au marché Français qui se situe toujours dans le Vieux carré français. Je retrouve sur place, des marchands de souvenirs, de la vente de produits locaux et beaucoup de stands proposant de la nourriture dont de l'alligator (que je n'ai pas osé goûter). Je me balade ensuite rue Royal Street reconnaissable par son architecture espagnole. Cette rue est très animée, on y retrouve de nombreuses boutiques sur le Vaudou ainsi que des artistes de rue.

Je me dirige par la suite au "Café Beignet" pour goûter l'une des plus célèbres spécialités culinaires de La Nouvelle-Orléans. Le soir venu, je retrouve des personnes de mon auberge de jeunesse sur Bourbon Street (proche du Vieux carré français), la rue des bars. Il est tôt, mais certaines personnes sont déjà dans des états d'ébriété avancés. Il y a de la musique jazz en live dans quasiment tous les bars. A l'entrée, contrôle d'identité (ils sont très stricts sur l'âge) et c'est partie pour goûter aux cocktails (très forts) de NOLA.

On finira la soirée sur Frenchman street, un quartier proche de Bourbon street, idéal pour écouter des bandes de jazz jouer en live. L'entrée est payante (5$) mais plus calme que dans les bars agités de Bourbon Street.


Jour 2

Le lendemain, remise de ma nuit, je décide d'explorer plus intensément le quartier français. Je reprends le même chemin que la veille. Il fait toujours aussi chaud. Ça fait un moment que je souhaite me faire lire les lignes de la main. Et La Nouvelle-Orléans est l'endroit parfait pour ce genre d’expérience. Une fois arrivée au Jackson Square, je retrouve les liseuses de bonnes aventures. Je demande conseille à l'une qui me dirige vers une autre femme "spécialiste des lignes de la main". Pendant une dizaine de minutes, elle me raconte mon passé, mais surtout mon futur. Une expérience assez incroyable. Si vous souhaitez le faire, il n'y a pas de prix, laissez ce que vous voulez. Vous trouverez ces dames partout dans le quartier touristique, notamment proche des boutiques consacrées au vaudou. Je retourne déguster les beignets au même endroit que la veille. Vous pouvez vous laissez tenter par "Café du Monde" qui se situe sur la place Jackson, mais qui était beaucoup trop touristiques à mon goût.

Le fameux beignet de La Nouvelle-Orléans

Puis, je réserve un tour pour le soir même. Je suis particulièrement intéressée par le tour "Nouvelle-Orléans : la ville la plus hantée des Etats-Unis". Quoi de mieux qu'un tour de nuit pour aller découvrir les fantômes. Afin de me mettre dans l'ambiance, je visite le musée consacré au vaudouisme. Il y a beaucoup de monde dans ce "petit musée", il faut dire que je crois que beaucoup de personnes recherchent la fraîcheur !

Puis, vient le moment tant attendu, le tour guidé. Nous passons près de deux heures à nous promener dans les rues touristiques de La Nouvelle-Orléans. Notre guide s’arrête devant de nombreuses maisons afin de nous raconter leur histoire mystérieuse et étrange... Ça donne parfois des frissons !

Vous pouvez décider de visiter le cimetière Saint Louis N°1. Depuis quelques années, à cause des dégradations, il faut y rentrer avec un guide agréé ($). Une autre façon de se plonger dans la culture Vaudou avec la tombe de Marie Leveau, célèbre prêtresse Vaudou. Vous pourrez aussi admirer la tombe de Nicolas Cage, qui n'est pas encore mort, mais qui a tout prévu.


Jour 3 : Visiter le bayou


Je réserve ce tour, appelé le "Swamp Tour" avec mon auberge de jeunesse (compter 30 euros sans le transport). Nous partons à 4 dont un gars qui a une voiture et qui nous emmène directement sur place. Ainsi, je ne paie que l'activité "visite". Il faut bien une heure de route pour se rendre au bayou.

Le Bayou est tout simplement le nom donné aux étendues d'eaux formées avec les anciens bras du Mississippi. On peut naviguer dessus et l'endroit est marécageux. C'est l'occasion de partir à la découverte de la faune et de la flore de la Louisiane.

Pendant près de deux heures, un guide nous raconte l'histoire du bayou, sa richesse en termes de faune et de flore. Nous verrons des alligators, des cochons (si si des cochons pour de vrai qui pataugent) et des ratons. Un condensé de "La princesse et la Grenouille" et de "Pocahontas". Alors pour voir ses animaux d'aussi près... il y a malheureusement un prix. Les guides ont habitué ces animaux à les nourrir afin que "moi, Mélanie, la touriste" n'en loupe pas une... Bref, pas vraiment éco-responsable comme tour ! Malgré tout, je garde un excellent souvenir du bayou (malgré les moustiques).

Le tour a lieu en anglais. Pensez à vérifier les horaires des tours si vous pensez y aller par vos propres moyens, il y en a deux en matinée, afin de ne pas avoir trop chaud et de ne pas se faire dévorer par les moustiques.

Ce tour peut se combiner avec une visite de plantation de sucre de canne, la plus connue étant Oak Alley.

Depuis mon premier voyage solo en Amérique latine, je voyage seule avec mon sac à dos. Mon budget de ces deux mois aux USA a été conséquent, plus de 4500 euros. Heureusement, j'ai beaucoup économisé lorsque je travaillais en Australie. Cependant, La Nouvelle-Orléans reste la ville la moins chère que j'ai pu visiter. Entre auberge de jeunesse, nourriture locale et quelques activités, je m'en suis plutôt bien sortie.


Découvrez également Washigton la capitale des États-Unis dans la section Amérique.


Article et photos réalisés par Mélanie d'Ose Voyager seule.

Rejoins la communauté féminine de voyageuse solo sur Facebook ou sur Instagram !



© 2020 laboutiquedevoyage. Tous droits réservés - Mentions légales