Les 10 incontournables de la ville de Mexico, capitale du Mexique !

Tu as sûrement déjà entendu parler de Mexico City. Peut-être qu’on t’a dit que c’est une ville qui ne dort jamais, bruyante, grouillante, démesurée. Peut-être qu’on t’a dit : “Attention, n’y va pas c’est dangereux !”

Quoi qu’il en soit, la Ciudad de Mexico ne laisse personne indifférente. Loin des cocotiers et des eaux turquoise, la capitale mexicaine est située à 2240 mètres d’altitude, encerclée par les volcans et les montagnes. Avec ses presque 9 millions d’habitants, ses centaines de musées, son effervescence constante, ses différentes “colonias” et son histoire fascinante, c’est sans doute le Mexique comme peu de personnes se l’imagine. Voici ce qu’elle te réserve !

1. Découvre le centre historique

Le Centro Histórico est probablement l’un des plus beaux quartiers de la ville de Mexico. Je te propose un petit itinéraire pour découvrir tous ses trésors. Pour commencer, tu peux descendre à la station de métro Bellas Artes. Ce que tu verras sûrement en premier c’est le palais de Bellas Artes lui-même avec son toit orange vif qui abrite un musée et des salles de théâtre.

Palais de Bellas Artes

Poursuis ton chemin dans l’avenida Madero réservée aux piétons. Bien que cette rue soit assez commerçante, tu peux observer la beauté de l’architecture et les édifices anciens de la ville.


Tout au bout, tu arrives au Zócalo. Cette place est l’une des plus grandes du monde avec ses 240 mètres de côté. À gauche se dresse la Cathédrale de Mexico, qui peut d’ailleurs se visiter et en face le Palais National où l’actuel président Lopez Obrador vit. C’est ici que se tient le fameux “grito” tous les 15 septembre, jour de l’indépendance du Mexique. ¡ Viva México !


Zócalo

Un peu plus loin, derrière la Cathédrale, tu trouveras le site archéologique du Templo Mayor. Et oui, comme ça au milieu de la ville ! Je te conseille vivement de le visiter et si possible avec un guide pour en savoir plus sur l’histoire du Mexique et de la ville ainsi que sur l’empire aztèque. Tu en ressortiras époustouflé !

Templo Mayor

2. Admire la vue depuis la Torre Latinoamericana

Mexico est une métropole tentaculaire : la meilleure façon de s’en rendre compte c’est de prendre de la hauteur. D’ailleurs, si tu arrives ici par les airs, je t’incite fortement à t’asseoir près du hublot pour apercevoir l’étendue de la ville ! Si tu n’as pas eu cette chance, tu peux monter au sommet de la Torre Latino, le premier gratte-ciel construit en Amérique latine. Elle se situe en plein centre, juste en face de Bellas Arte. Tu ne peux pas la rater.

Direction le restaurant-bar Miralto au 41ᵉ étage pour prendre un verre devant une vue imprenable. Tu peux aussi monter au 44e étage où se situe le mirador.

3. Goûte les tacos dans un puesto

Une bonne fois pour toute, oublions le chili con carne et les burritos qui viennent du Texas ! Au Mexique on mange des tacos, des quesadillas, des tortas, des huaraches, des chilaquiles, etc. La majeure partie de ces mets se constitue d’une tortilla, c’est-à-dire d’une galette de maïs. Ensuite ce qui change c’est la taille de celle-ci, si elle est repliée ou non, frite ou non, avec du fromage ou sans fromage… C’est tout un art et il m’a fallu quelques mois avant de comprendre la différence entre toutes les spécialités qu’on me proposait.

Comment aller au Mexique sans goûter les fameux tacos ? Bien entendu tu peux aller au restaurant mais je te conseille d’aller manger dans la rue ! Un peu partout dans la ville, tu trouveras des “puestos”, autrement dit des stands de vente de nourriture souvent ouverts de jour comme de nuit. Va là où il y a déjà du monde en général, c’est bon signe ! Ensuite, pas vraiment besoin d’attendre ton tour : il suffit d’interpeller les taqueros et de leur demander ce que tu veux. “Dos de pastor, por favor !” En quelques minutes, tu recevras ta commande prête à être dégustée debout dans la rue. Tu peux y ajouter du citron et de la sauce : attention pour les palais et les estomacs les plus sensibles n’oubliez pas de demander celle qui pique “le moins”. Tu peux commander ainsi petit à petit et payer le tout à la fin. C’est vraiment un bon moyen de manger rapidement, local et pour pas cher ! N’hésite pas à t’aventurer dans les saveurs : des tripes, des yeux, de la cervelle... il y en a pour tous les goûts et rien ne se perd ! Pour les végétariens, pas d’inquiétude : la taquería entre calle Chiapas et Manzanilla à Roma Norte propose tous les tacos “traditionnels” à base de soja.

4. Flâne dans la Condesa et Roma

Les quartiers de la Condesa et la Roma font partie des plus jolis et les plus anciens de la ville. Pour les cinéphiles, c’est ici qu’ont été filmé “Amours Chiennes” et “Roma”. Je te recommande de te loger dans ces zones qui sont centrales, généralement sécurisées et pleines d’expats. C’est l’endroit idéal pour se balader, faire du vélo, aller prendre un verre ou manger en terrasse. Il y a également de nombreux espaces verts. Tu peux par exemple te promener dans le Parque México où les sportifs sont nombreux et sur la très agréable rue Amsterdam qui entoure ce parc. Ces colonias regorgent aussi de bars et boîtes de nuit dans tous les styles et possèdent une vie nocturne très active. Si tu veux goûter le pulque, une boisson d’agave fermentée appelée communément “boissons des dieux”, tu peux aller à la Pulquería los Insurgentes à Roma Norte.


Vue de la Condesa Roma Reforma

5. Perds-toi dans Chapultepec

Le parc de Chapultepec est le plus grand de la ville de Mexico et il est très plaisant de s’y promener. Il est agencé en plusieurs “sections” mais la plus connue est la première. Parmi ses arbres tortueux, tu y croiseras des écureuils curieux et tout un tas de petites surprises. Il est notamment possible de louer une barque et de partir en excursion sur le lac.C’est aussi ici que se trouve le Château de Chapultepec. La visite du château en soi peut t’intéresser si tu es féru d’histoire, mais ce qui vaut surtout la peine à mon sens c’est la beauté du monument et la superbe vue depuis la terrasse du château sur l’avenue Reforma.


6. Apprends au Museo de Arqueología

Mexico est truffé de musées et de lieux culturels. Le Musée d’Archéologie est selon moi le plus impressionnant et le plus beau. Il se trouve de l’autre côté de Reforma et présente de façon très complète l’histoire de la ville depuis Teotihuacán, la culture aztèque et l’art précolombien. Il est tellement grand et l’information est tellement dense qu’il te faudra au moins deux jours pour le visiter entièrement. Si tu cherches à voir l’essentiel, dirige-toi directement vers les salles Maya, Azteca et Olmeca.


7. Danse la salsa à Mamarumba

C’est un bar dansant de pure salsa aussi agréable pour regarder que pour danser. Le niveau est adapté aux débutants et aux confirmés. Tu peux d’ailleurs apprendre la salsa sur place car il y a aussi des cours. Ici se mélangent les Mexicains et les étrangers pour danser sur tous les rythmes. L’entrée est payante et tu peux arriver vers 22h pour une soirée endiablée.

8. Assiste à un match de Lucha Libre

Voici une des expériences les plus folles que tu feras à Mexico. La lucha libre, typiquement mexicain, est l’ancêtre du catch américain. Sauf qu’ici, on se prend un peu moins au sérieux ! Les meilleurs jours pour aller voir des matchs sont les mardi, vendredi et samedi soir. L'arène se trouve dans la colonia Doctores, proche du métro Cuauhtémoc. Si tu en as l’opportunité, vas y avec un local qui t’aidera à acheter les places dans la rue. Sinon, tu ne peux pas les louper, en général les vendeurs t’accostent directement devant l’entrée et te montrent les sièges encore disponibles sur un petit plan. Les prix varient en fonction des sièges, plus tu es près du ring plus c’est cher mais cela vaut la peine pour ne rien perdre du spectacle ! Puis tu entres dans la salle, éventuellement tu achètes une petite michelada et tu vas t’asseoir à ta place avant que le spectacle ne commence. Je te conseille vraiment de prendre tout ce que tu vas voir au second degré car tu risques d’être surpris. Tu admireras des grand-mères déguisées des pieds à la tête. Tu entendras des gens hurler pour soutenir leur luchador préféré. Tu regarderas des catcheurs bedonnant s’affronter sur le ring. Quoiqu’il en soit cette expérience ne pourra que te faire mourir de rire. N’oublie pas de repartir avec ton propre masque !

Lucha Libre

9. Prends ton temps à Coyoacán

C’est l’un de mes quartiers préférés : il s’agit d’un village charmant dans la métropole avec ses belles maisons, son centre arboré et ses vieilles églises. Tu peux t’y promener au son des musiciens, te perdre dans l’immense marché coloré qui vend absolument de tout, aller déjeuner en terrasse sur la place principale. Ne repars pas sans avoir visité la célèbre maison bleue de Frida Kahlo et Diego Rivera ! Essaye de prendre ta place en ligne en avance pour éviter la queue. L’endroit vaut vraiment le coup, c’est comme si ses habitants avaient tout juste quitté les lieux laissant toute leur vie derrière eux. Tu en sortiras inspiré et peut être bouleversé par leur histoire dramatique.


Les couleurs de Coyoacan

10. Reste bouche bée à Teotihuacán

J’avoue que là j’ai triché. Mais comment passer à côté de cette merveille à seulement 1h de Mexico ?

Le site archéologique de Teotihuacán est vraiment à voir et il est très accessible depuis la CDMX. Rendez-vous à la station de bus Terminal Norte à la porte 8 où tu peux acheter directement ton billet aller-retour. Je te conseille de partir très tôt pour éviter la foule et surtout le soleil qui tape très fort là-bas. Avec ses pyramides du Soleil et de la Lune, Teotihuacán était l’une des villes les plus puissantes du monde et le centre de la civilisation aztèque jusqu’à VIe siècle. Ce lieu est encore très important actuellement puisque des cérémonies s’y célèbrent encore. Le site est très grand et il est possible de grimper en haut des pyramides pour une vue à couper le souffle. Prépare de bonnes chaussures et de la crème solaire !


Quelques recommandations générales :

Pour te déplacer dans la capitale plusieurs options s’offrent à toi. Tu peux prendre le métro pour seulement 5 pesos : il est rapide et dessert bien la ville. La nuit, il est recommandé d’utiliser Uber si tu dois voyager. Ne prends pas les taxis roses dans la rue qui peuvent s’avérer peu sûrs. Il existe aussi un système de vélos partagés qui s’appelle Ecobici et fonctionne dans les endroits les plus touristiques qui ont des pistes cyclables partout. Au niveau de la sécurité, en règle générale, il ne t’arrivera rien si tu restes dans les zones touristiques et que tu fais attention à tes affaires. Ne va pas te perdre dans un quartier que tu ne connais pas avec ton appareil photo autour du cou et tout ira bien. :)  Belle découverte !


Pour prolonger ton voyage au Mexique, évade-toi à Puerto Escondido pour un programme Sea, Surf and Sun.


Article et photos réalisés par Chloé Michel, expatriée au Mexique.



© 2020 laboutiquedevoyage. Tous droits réservés - Mentions légales